PDV : Méphala

Alors que notre petite protégée, Kaela, filait le parfait amour avec Tessa depuis des semaines, son humaine de protectrice semblait de plus en plus se renfermer sur elle même. Alors que le soleil était revenu nous réchauffer et faire fondre les neiges depuis quelques temps déjà, son coeur semblait perdu en hiver, gelé et triste.

Une nuit, alors que je faisais une ronde sur les remparts, je l'y trouvai occupée à peindre.

Mépahala : Eh bien Raven, il est très tard, et tu n'es pas de garde ... Tu n'arrives pas à trouver le sommeil ?

1

Elle se raidit au son de ma voix, puis reposa lentement son pinceau dans un soupir. L'expression de son visage, quand enfin elle se retourna, me brisa le coeur.

Méphala : Je vois bien que ça ne va pas depuis quelque temps ... Tu veux en parler ?

Raven : Oh ... C'est inutile.

Méphala : Allons, ne dis pas de sottises. Nous sommes toutes étroitement liées désormais. Ton état finira par toutes nous affecter, et je m'inquiète pour toi. Alors si tu ne veux pas te faire aider pour toi, fais le pour nous toutes, pour Kaela. Parle moi.

Raven : Je ... Ma vie d'humaine me manque. J'ai rejoins les Hadley depuis si longtemps déjà. J'ai élevé Kaela, et sa mère avant elle. Je ne sais même pas si cette dernière est encore en vie.

Méphala : Et c'est tout à ton honneur, d'avoir protégé cette famille au détriment de ta vie. Mais il est normal que cela te manque.

Raven : J'avais ... J'avais un fiancé dans mon monde, des amis, des projets. J'ai tout quitté sur un coup de tête, pour sauver mes protégés. Je ... Je n'ai même pas pris le temps de dire au revoir. Je ne pensais pas rester dans d'autres mondes si longtemps ... Et même si je pouvais rentrer un jour, tout ce à quoi j'ai pu tenir aura disparu ... Je me sens si seule, et vieille.

Méphala : Je ne peux pas te dire que je comprends ce que tu ressens, mais je pourrais te concocter des potions pour apaiser ton coeur si tu le souhaites. Et n'oublie pas que nous sommes aussi ta famille désormais.

Raven : A quoi bon ? Je suis éternellement jeune ici. Si je rentre dans mon monde, je n'aurais personne à retrouver. Si je reste avec les Hadley, je suis condamnée à les élever et les enterrer, les uns après les autres. Mes intentions ont toujours été bonnes, et pourtant, je me suis condamnée moi-même.

Je ne savais que lui répondre, je n'avais pas réalisé l'ampleur de sa détresse.

Raven : Tu peux me laisser seule s'il te plaît ? J'ai besoin de pleurer tous ceux que j'ai perdu, et que je vais devoir perdre ...

2

Cette discussion me laissa un goût terriblement amer. Au petit matin, je convoquais Mélian pour en discuter. Je ne pouvais ternir le bonheur de nos amantes avec de si sombres pensées. Qui savait combien de temps de bonheur leur restait-il ?

J'expliquai donc la situation à Mélian, qui parut aussi désemparée que moi.

Mélian : Ce n'est pas bon ... Non, pas bon du tout. J'ai eu une vision cette nuit.

Méphala : Par rapport à Raven ? Elle va se tuer ?

3

Mélian : Non, pas Raven. Vaermina. Elle est venue à moi en rêve, se moquant de mon choix de vous protéger, elle rassemble son armée, je l'ai vue. Il nous reste bien peu de temps, mon amie.

Méphala : Ô grand Dieux, pourquoi les mauvaises nouvelles arrivent toujours à plusieurs ? Une idée du temps qu'il nous reste ?

Mélian : Je dirais une semaine, peut-être plus, peut-être moins.

Méphala : Devons-nous en parler aux autres ?

Mélian : Je ne pense pas, les plonger dans un état de tension permanente pourrait nuire à l'issue de la bataille. Il faut par contre préparer Raven. Nous allons avoir besoin d'elle au maximum de ses capacités, et avec la tête froide.

Méphala : J'ai bien peur que nous la perdions sur le champs de bataille ainsi, en effet.

4

______________________________________________________________________________________________________________

PDV : Externe

Bien loin des inquiètudes du château, Kaela et Tessa avient décidé de prendre une journée de pause pour souffler un peu, et découvrir la nature environnante.

Tessa avait décidé d'emmener son amante à un petit lac camouflé entre les arbres, sur les hauteurs de l'île.

Kaela : Oooooh Tessa ! Comme c'est magnifique par ici ! Je comprends pourquoi tu tenais absolument à choisir la destination ! C'est à couper le souffle ...

5

Elle enlaça son amante, la sentant frémir à son contact. Leur relation avait beau durer depuis des semaines déjà, chaque jour leur semblait être le premier, tout en pouvant être le dernier, et elle tâchaient de profiter de chaque seconde que la vie leur accordait ensemble.

6

Elle fit apparaître une petite barque par magie, afin qu'elles puissent découvrir les moindres recoins du lac avant de se baigner, les températures étant encore fraîches en ce milieu de matinée printanière.

Au bout d'une ou deux heures, n'y tenant plus Kaela se jeta à l'eau, faisant rire Tessa.

Tessa : Tu es vraiment incorrigible ! Et si l'eau avait été glacée ?

Kaela : Et toi tu es bien trop sérieuse ! L'eau est vraiment bonne, allez, rejoins moi !

Tessa : Mmh ... Je ne sais pas ...

7

Kaela la tira vers elle et l'embrassa longuement, la laissant fébrile.

Kaela : Et maintenant, tu viens ?

8

Évidemment, Tessa ne résista pas longtemps, et elle nagèrent un long moment, tantôt s'amusant, tantôt se taquinant amoureusement, jouant avec les limites de l'autre.

9

Kaela finit par repérer un vieil arbre auquel étaient accrochées deux balançoires, et ne put résister à la tentation de retomber en enfance, une fois de plus. On entendit beaucoup d'éclats de rire ce jour là. 

10

Mais la fraîcheur finit par gagner la jeune princesse.

Tessa : Eh bien ? Tu en as marre ? Il est possible de te lasser ? Ahah !

Kaela : Moque toi, oui ! J'ai un peu froid, allons nous habiller.

11

Une fois les tenues revêtues, Tessa prit son amante dans ses bras pour la réchauffer. Elles étaient si bien ensemble. Pourtant elle ne cessait de craindre le jour où tout ceci prendrait fin.

12

Soudainement, Kaela se détacha de ses bras et posa un genou au sol, la laissant perplexe.

Kaela : Tessa, mon amour. Je sais bien que nos rangs sont différents, et ce que tu en penses. Mais comme nous le savons toutes les deux, tout ceci pourrait bien s'arrêter demain. Peut-être que la vie ne me laissera jamais le temps de devenir Princesse officiellement, ou t'enlèvera à moi. Je ne sais pas de quoi est fait notre futur, mais je sais ce que je veux maintenant. Et tout ce que je veux, c'est toi, Tessa. Me ferais-tu l'honneur de devenir ma femme ?

13

Tessa se figea, on pouvait lire tous ses questionnement intérieurs, elle fronçait les sourcils, puis souriait, se mordillait nerveusement les lèvres et ainsi de suite. Enfin, son visage s'éclaira et elle prit les mains de sa Princesse dans les siennes.

Kaela : Tout l'honneur serait pour moi, ma bien aimée. Tu es la seule chose que je désire en ce monde, peut importe de quoi demain sera fait. Je t'aime, et j'accepte de t'épouser.

Elle se tombèrent dans les bras, pleurant de bonheur, et restèrent ainsi un bon moment.

14

Quand enfin elle reprirent enfin le contrôle de leurs émotions, Tessa regarda Kaela d'un petit air moqueur.

Tessa : Tu es vraiment pleine de surprises, tu sais ?

Kaela : Vraiment ?

Tessa : Eh bien, un instant tu t'amuses comme une jeune enfant, et l'instant d'après tu me demandes en mariage avec maturité et éloquence. L'adolescente que tu étais en arrivant ici est bien loin désormais.

Kaela : Tu te moques encore, mais je sais que cela ne te déplait pas !

Tessa : Je ne peux que le concéder, en effet !

15

Enfin, après une longue journée à profiter, elles rentrèrent au château ...

 

***

 

COUCOU LES COPAINS

JE SUIS DE RETOUR

POUR VOUS JOUER UN MAUVAIS TOUR ... AHEM

Bref, on approche de la fin de la G5 les enfants, préparez vos ceintures ! é.è

Du joyeux et du moins joyeux dans cette màj, on temporise ~

LES FIANCAILLES DU KAESSA

Mais mariage y aura t'il ? Nous le verrons bien 8D

J'ai pas de service du soir pour quelques jours, je vais essayer de vous sortir une suite demain. Mais ça va sûrement être la màj la plus chi... longue à tourner de la G5 donc je ne vous promets rien (mais vous tease à moitié du coup eheh)

Ah ! Je voulais vous dire ! Comme je redeviens déjà irrégulière avec mon boulot, j'ai la flemme de me connecter ici pour donner des nouvelles, parce qu'on va pas se mentir, CanalBlog est un poil relou ... Mais du coup, si vous voulez des nouvelles plus régulières entre deux màj, vous pouvez venir suivre sur Instagram : Craazychess, envoyez moi un MP que je vous ajoute aux "amis proches", je donnerai des news en story comme ça (:

M'voilà ! 

LA BISE ET KEUR SUR VOUS ♥